06 19 95 14 64

Peut-on emmailloter son nourrisson ? Cette méthode qui existe depuis toujours continue de diviser. Bien que les bienfaits de l’emmaillotage sur bébé soient réels, il existe aussi des risques lorsqu’il est mal pratiqué. Je vous explique ici ce tout ce qu’il faut savoir sur l’emmaillotement du nouveau-né !

 

L’emmaillotement du nourrisson, c’est quoi ?

L’emmaillotage consiste à envelopper son bébé en position fœtale avec un lange. Le nourrisson a alors la sensation d’être à nouveau dans le ventre de sa mère, à l’étroit. Si aujourd’hui cette pratique est de plus en plus plébiscitée, il faut savoir qu’elle est utilisée depuis toujours et dans de nombreuses cultures. Les raisons de l’emmaillotage étaient diverses à l’époque :

  • Faciliter les déplacements avec bébé ;
  • Les protéger du froid ;
  • Permettre à l’enfant de bien grandir.

Cependant, au XVIIIe siècle l’emmaillotement est pointé du doigt par les médecins en raison des problèmes de santé qu’il peut engendrer sur les enfants… Avant de revenir sur le devant de la scène ! En effet, aujourd’hui plusieurs pédiatres mettent en avant les nombreux bienfaits qu’apporte cette méthode.

 

Les bienfaits de l’emmaillotage sur bébé

Je rappelle que, bien qu’il n’y ait pas de règles à proprement parler, l’emmaillotage est normalement pratiqué lorsque votre bébé est très agité ou qu’il pleure beaucoup. Vérifiez au préalable que les pleurs ne sont pas dus à la faim, une maladie ou une couche sale.

 

Sécuriser le nourrisson et diminuer les pleurs avec l’emmaillotement

Un des bienfaits avérés de l’emmaillotage est que votre bébé revit sa période in utero, où il se sentait protégé, apaisé et où il ne manquait de rien. L’enveloppement va donc rassurer le nouveau-né, calmer ses pleurs et réduire son stress

 

Favoriser l’endormissement, un des bienfaits de l’emmaillotage sur bébé

Lors des premiers mois de vie du nourrisson, le sommeil de ce dernier peut être perturbé par le réflexe de Moro. Ce réflexe archaïque provoque des sursauts et un écartement soudain des bras du nouveau-né. Ainsi, en emmaillotant votre tout-petit, vous lui évitez d’être réveillé brutalement

De plus, si votre bébé a du mal à s’endormir, l’emmaillotage va lui permettre de se détendre et de se sentir en sécurité : tout ce dont il a besoin pour un endormissement serein ! Néanmoins, je préconise de ne pas l’emmailloter la nuit, seulement lors des siestes. Un enfant emmailloté doit toujours être surveillé.

 

 

Contribuer à calmer les douleurs de bébé 

L’emmaillotage, ou “wrapping”, peut soulager certains maux comme les coliques : le ventre de votre enfant est légèrement pressé, ce qui atténue la douleur. Vous pouvez également emmailloter votre chérubin juste après un vaccin pour le tranquilliser. 

 

L’emmaillotage possède donc plusieurs avantages ! Cependant, certains enfants n’aiment pas être emmaillotés. Il existe alors d’autres méthodes comme le portage.

 

Existe-t-il des risques avec le “wrapping” ?

L’emmaillotage apporte beaucoup de bénéfices à votre tout-petit… à condition qu’il soit bien exécuté ! S’il est mal appliqué et non surveillé, les risques être entre autres :

  • Une hyperthermie : enveloppez votre bébé avec une couverture légère et vérifiez de temps à autre sa température corporelle.
  • Une infection respiratoire aiguë : l’emmaillotement ne doit pas être trop serré (vous devez pouvoir passer votre main à plat entre la poitrine du nourrisson et le lange).
  • Une luxation des hanches : il est important de laisser les jambes du bébé libre de ses mouvements.

Dans de rares cas, l’emmaillotage peut entraver l’activité du cortex, entraînant une apnée du sommeil et donc potentiellement une Mort Subite du Nourrisson. Enfin, il y a des risques d’étouffement lorsque l’enfant parvient à se retourner seul.

Si vous faites le choix d’emmailloter votre bébé, il est primordial de le faire correctement et que votre chérubin reste sous surveillance.

 

Comment envelopper son bébé ?


Il existe
plusieurs méthodes pour emmailloter son bébé dans une couverture. Le plus important est que la physiologie de votre enfant soit respectée, c’est-à-dire qu’il ne doit pas se retrouver en position droite mais être légèrement enroulé (cela lui rappellera sa position in utero). La Maison des Maternelles a d’ailleurs publié une vidéo à ce sujet.

 

Quelles couvertures choisir pour le “wrapping” ?

Pour emmailloter votre bébé, vous pouvez utiliser : une couverture spéciale d’emmaillotement, un grand lange, une couverture en lin, un paréo ou tout autre tissu suffisamment grand pour envelopper le nourrisson. Dans tous les cas, optez pour une matière légère comme du coton, afin que votre bébé n’ait pas trop chaud. 

 

Mon conseil : participez à des ateliers d’emmaillotage !

Comme je l’ai indiqué plus haut, on n’improvise pas l’emmaillotage : les gestes doivent être précis pour éviter tout problème. Ainsi, lorsque des parents me demandent conseils, je les invite à s’inscrire à des ateliers près de chez eux pour apprendre à emmailloter bébé. S’il n’y en a pas, vous pouvez demander à votre sage-femme, certaines étant spécialisées dans l’emmaillotage et le portage.  

 

Jusqu’à quel âge emmailloter son bébé ?

L’avis des professionnels de santé varie : certains conseillent d’arrêter l’emmaillotage aux alentours d’un mois, d’autres vers trois mois. Dans tous les cas, dès que votre tout-petit est capable de se retourner, il est préférable de stopper cette pratique

 

L’emmaillotage de bébé, une bonne ou une mauvaise idée ? En réalité, tout dépend des enfants : certains ont besoin d’être emmaillotés et d’autres non. Si vous souhaitez vous lancer, il est important de connaître les bons gestes pour un emmaillotement réussi et un bébé serein !

 

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’univers de bébé ? Découvrez mon article sur les avantages et les inconvénients de la tétine !