06 19 95 14 64

S’il y a bien une chose qui fait grincer des dents de nombreux parents, c’est le changement d’heure. Le rythme de l’enfant est perturbé, ce qui a des répercussions sur son sommeil et celui de toute la famille. L’horaire estival est plus compliqué à gérer car les nuits sont écourtées et le soleil se lève plus tôt… Mais rassurez-vous : voici mes 5 astuces pour vous aider à gérer le sommeil de votre bébé lors du passage à l’heure d’été !

Astuce n°1 : Décaler les horaires de bébé avant le passage à l’heure d’été

Connaissez-vous la méthode d’ajustement des horaires ? Cette technique va aider votre enfant à s’adapter en douceur à l’horaire d’été ! Le principe est le suivant : cinq jours avant le changement d’heure, vous allez reculer de dix à quinze minutes les temps importants de la journée de votre bébé : réveil, repas, siestes, bain et coucher.

Voici un exemple avec le visuel suivant :

Passage heure ete bebe

 

Cette méthode est très efficace, car elle permet à votre bambin de s’adapter au rythme estival sans s’en rendre compte. Cependant elle peut être difficile à appliquer si votre bébé va à la crèche et que votre emploi du temps est chargé. Dans ces cas-là, pas de panique : il existe d’autres astuces pour vous épauler dans cette transition !

 

À savoir : avant ses 3 à 6 mois, le rythme circadien (jour/nuit) des bébés n’est pas complètement mis en place. Les répercussions du passage à l’heure d’été (difficultés d’endormissement, troubles du sommeil, etc.) sont donc moindres ! Il n’est pas nécessaire de modifier à l’avance les horaires.

 

Astuce n°2 : Limiter la luminosité pour aider bébé à s’endormir

L’été est synonyme de journées ensoleillées qui s’éternisent pour notre plus grand plaisir… Mais lorsqu’il s’agit de coucher nos enfants cela peut engendrer quelques difficultés ! En effet, votre bébé risque d’avoir du mal à s’apaiser et à s’endormir avec la lumière du jour.

Lors de la routine du soir, il est donc nécessaire de limiter les sources lumineuses pour faire comprendre à votre enfant qu’il est bientôt l’heure d’aller dormir. Quant à sa chambre, privilégiez le noir complet : on ferme donc les volets et on rajoute un rideau si besoin !

 

Astuce n°3 : Recourir à l’homéopathie pour aider l’enfant à s’adapter à l’heure d’été

Les nouvelles habitudes de coucher liées au changement d’heure peuvent demander une à deux semaines d’adaptation à votre enfant. Si vous ressentez que votre bambin a du mal avec ce nouveau rythme, sachez que des traitements homéopathiques existent sous forme de granules. Les deux plus connus pour ce type de cas sont :

  • Le cocculus indicus 9 CH : il agit sur les troubles du sommeil dû au changement d’heure saisonnier ;
  • Le passiflora composé : il facilite la relaxation et aide bébé à s’endormir sereinement ;


Les traitements homéopathiques sont inoffensif pour l’enfant, mais veillez toujours à demander conseil à votre pédiatre (notamment pour la posologie) avant de donner quoi que ce soit à votre bébé. 

 

Astuce n°4 : Permettre aux plus grands de se repérer grâce à une veilleuse avec indicateur de lever

À partir de deux ans, la veilleuse permet à votre enfant de retrouver sa tétine la nuit et de se rassurer, surtout s’il a peur du noir. J’ai découvert récemment que certaines veilleuses sont équipées d’un indicateur de lever. Le principe est simple : permettre à votre enfant de de savoir quand est-ce qu’il peut se lever.

Il existe plusieurs produits sur le marché, tels que la Veilleuse Kid’sleep Claessens Moon, le Réveil Enfant Globetrotter Vert Claessens’ Kid Kid’Sleep ou encore la Veilleuse Babymoov Dreamy. Quoi de mieux que de les essayer lors du passage à l’heure d’été ! Vous ferez d’une pierre, deux coups : votre enfant s’adaptera au changement d’heure tout en gagnant en autonomie.

 

Astuce n°5 : Être compréhensif envers votre bébé… et envers vous-mêmes

Mon dernier conseil est peut-être le plus important : dédramatisez le changement d’heure saisonnier ! Vous ne pouvez pas anticiper le passage à l’heure d’été et vous constatez que le sommeil de votre bébé est perturbé ? Ceci est tout à fait normal : l’horloge biologique des adultes comme celle des enfants a besoin d’un petit temps d’adaptation.

Je vous recommande de maintenir les routines, de proposer des temps calmes et de relaxation à votre bébé le soir, comme le massage qui a de réels bienfaits sur le sommeil. Le rituel du coucher doit d’autant plus être respecté car il s’agit à la fois d’un repère et d’une source de sécurisation pour votre enfant. La nature étant bien faite, en quelques jours, il se sera adapté aux horaires estivaux.

 

Les troubles du sommeil de votre bébé persistent ? Prenons contact et ensemble nous trouverons des solutions pour l’aider à retrouver un sommeil serein.