06 19 95 14 64

Vous avez déjà entendu dire que l’allaitement est à l’origine des réveils nocturnes ? On vous conseille de passer au biberon car le lait artificiel met plus de temps à être digéré ? Stop aux idées reçues ! Cet article est là pour vous expliquer que oui : un bébé allaité peut faire ses nuits.

 

Allaitement et sommeil font-ils bon ménage ?

 

Lors des consultations avec des parents c’est l’un des sujets qui revient régulièrement. Beaucoup me demandent si l’allaitement empêche le bébé de bien faire ses nuits, s’il vaut mieux le sevrer, privilégier le biberon, etc. Alors, rentrons immédiatement dans le vif du sujet : votre enfant peut bien dormir, tout en étant nourri au sein. Par contre, il faut avoir à l’esprit que les cycles de sommeil du nourrisson ne sont pas les mêmes que celui d’un adulte !

 

Fonctionnement du sommeil chez l’enfant

Dans notre société occidentale, il y a comme une injonction concernant le sommeil des nouveau-nés. Il faudrait que ce dernier fasse rapidement ses nuits (comme ses parents) et tout seul. Or, la structure du sommeil de l’enfant évolue au fil du temps :

  • De 0 à 4 mois : 

Les cycles de sommeil durent entre 30 et 60 minutes. Votre bébé commence à faire la distinction entre le jour et la nuit vers ses deux mois.

  • De 5 à 18 mois :

Les cycles sont d’environ 70 minutes. Votre enfant commence à ne plus se réveiller la nuit pour manger et est capable d’enchaîner plusieurs cycles d’affilée. 

  • De 18 mois à 3 ans : 

La durée des cycles varie entre 70 et 90 minutes. La structure du sommeil commence à s’apparenter à celle d’un adulte. 

  • À partir de 3 ans

Votre enfant devient grand ! Son cycle se situe entre 90 et 120 minutes. La structure de son sommeil arrive à maturité, il est donc capable de dormir comme ses parents.

Vous l’aurez compris : votre bébé fait ses nuits… mais en fonction de la physiologie de son sommeil

Vous désirez en apprendre davantage ? Venez lire mon article pour comprendre l’évolution du sommeil de votre bébé et découvrir quelques conseils pour l’endormir sereinement !

 

Et l’allaitement dans tout ça ?

L’allaitement est parfois pointé du doigt sous prétexte qu’il est la cause des réveils nocturnes de bébé. Or, comme nous venons de le voir juste avant, il est tout à fait normal que votre tout-petit vous sollicite la nuit durant ses premiers mois de vie. Et ce, qu’il soit nourri au sein ou au biberon. De plus, le lait maternel contient des substances qui vont influer sur le sommeil de l’enfant :

  • La mélatonine : cette hormone, présente en grande quantité durant la nuit, facilite l’endormissement et aide à acquérir le rythme circadien (jour/nuit). 
  • Le tryptophane : cet acide aminé améliore la qualité du sommeil.

De plus, les tétées libèrent chez les mamans allaitantes deux hormones : l’ocytocine et la prolactine. Ces hormones vous permettent de vous rendormir rapidement et de bénéficier d’une meilleure récupération. Tout le monde est gagnant avec l’allaitement ! 

 

Vous souhaitez plus d’informations en ce qui concerne l’allaitement ? Je vous invite à prendre rendez-vous avec une sage-femme ou une conseillère en lactation. Vous trouverez également de nombreuses ressources sur le site internet de la Leche League.

 

Lait maternel ou artificiel : une influence sur les nuits de l’enfant ?

 

“Ton bébé fera plus vite ses nuits si tu le nourris au biberon” : voici une croyance qui a la vie dure… Cela se résumerait à une question de digestion. En effet, le lait maternel se digère trois fois plus vite que le lait infantile. 

Sauf que voilà… Cela n’a aucune influence sur le sommeil de l’enfant ! Tout est une question de cycles de sommeil, de rythme biologique et d’habitudes. 

 

Quelques conseils pour aider son bébé allaité à faire ses nuits…

 

Aux alentours de quatre mois, votre enfant allaité s’est habitué au rythme jour/nuit et peut dormir cinq heures d’affilée la nuit. Si ce n’est pas le cas, peut être que votre bébé réclame ce qu’on appelle des tétées de confort. Voici quelques astuces pour l’accompagner vers un endormissement serein et autonome :

  1. Instaurez des heures fixes, des routines et un rituel du coucher

Si votre bébé a l’habitude de s’endormir au sein et que cela vous convient, alors c’est parfait. Dans le cas contraire, la dernière tétée peut se dérouler dans une autre pièce que celle où il a l’habitude de dormir. À partir de 3-4 mois, vous pouvez intégrer un lange avec votre odeur et un peu de lait maternel : cela lui apportera une sensation de bien-être et l’aidera à faire la transition. 

  1. Réduisez le temps des tétées nocturnes progressivement, quand votre bambin est prêt… et vous aussi ! 
  2. Limitez les sources lumineuses le soir et durant les réveils nocturnes. Évitez par la même occasion de stimuler votre enfant lorsqu’il se réveille la nuit. Les tétées se déroulent dans le calme et en silence.
  3. Lâchez prise ! Apportez-lui le réconfort et l’attention dont il a besoin en journée… et faites-lui confiance, car un bébé allaité peut faire ses nuits. Cela lui demande juste un certain temps et c’est tout à fait normal.

 

Mon bébé allaité ne fait pas ses nuits : que faire ?

 

Vous constatez que votre enfant est fatigué et que ses nuits sont très hachées ? Vous vous sentez épuisé ? En tant qu’experte du sommeil de l’enfant de 0 à 5 ans, je suis là pour permettre à toute la famille de retrouver des nuits paisibles. Alors, prenez rendez-vous avec moi sans plus attendre !